Version malvoyantDiminuer la taille des caractèresAugmenter la taille des caractèresImprimerplan du siteContact
Site Paysages CCVK
Lecture linéaire
Le paysage est certainement la première et meilleure façon de se faire une idée sur un territoire, sa culture, ses ressources, son dynamisme. Pour le visiteur comme pour le résident, le paysage nous dit s’il fait bon vivre ici.

Nul besoin d’études démographique, économique, de chiffres, de documents d’urbanisme pour se forger cette première impression (qui est, paraît-il, souvent la bonne ! )

Or les paysages ont toujours évolué et ils continuent. D’ailleurs le génie qui coordonne le travail des hommes et des autres forces naturelles semble avoir réussi son coup chez nous. Alors pourquoi vouloir s’en mêler ?

Il y a au moins trois bonnes raisons :
 
  • D’abord, la surface de notre vallée est limitée. Les développements antérieurs l’ont occupé et on comprend intuitivement qu’on ne peut pas la « remplir » indéfiniment sans risquer la promiscuité et la concurrence pour les ressources (par exemple l’eau potable) !

  • Ensuite parce que le développement du dernier siècle a surtout consisté en de la construction, qui est un aménagement irréversible du territoire. En effet, auparavant, des phases de progression de la forêt et de défrichement se sont succédées en fonction de la démographie, du dynamisme économique, etc. Cette flexibilité donnait une capacité de faire face aux changements.

  • Enfin, parce qu’aujourd’hui, on peut choisir très simplement son cadre de vie en déménageant ou en voyageant. Dès lors, la qualité du paysage, même subjective, constitue un avantage économique difficilement chiffrable, mais incontestable. D’ailleurs on en revient à la question du début : où préférez vous habiter ? travailler ? partir en vacances ?
     

Ce constat est à la genèse de la politique paysagère de la CCVK, qui a transcrit ses objectifs dans son plan de gestion de l’espace rural et périurbain (GERPLAN 2005, suite aux diagnostics de 2004 : environnemental et paysager et agricole) et sa charte de développement 2007-2013.


1

On peut distinguer 5 thèmes de défis à relever :

  1. Habiter et vivre à la campagne
  2. Développer une agriculture de valeurs
  3. Reconnaitre que la nature est partout
  4. Avancer vers une énergie verte
  5. Sensibiliser à l'environnement et au paysage